Comment adopter un chien quand on travaille ?

803

Plusieurs personnes s’interrogent fréquemment sur la possibilité de concilier le travail et la vie animalière. Si vous envisagez d’adopter un compagnon, alors sachez que ces deux aspects sont très exigeants en matière de temps. Il vous revient donc de trouver le bon équilibre pour satisfaire cette exigence et profiter pleinement de l’un comme l’autre. Si vous manquez d’idées, voici tout ce que vous devez savoir pour adopter un chien quand on travaille.

Être en mesure de veiller à son alimentation et à sa sécurité

Le premier élément auquel il faut penser lors de l’adoption de cet animal quand vous travaillez est relatif à son alimentation. En effet, vous devez prendre les dispositions nécessaires pour lui fournir la meilleure alimentation possible. D’un point de vue de la qualité, vous choisirez plutôt des croquettes pour chiens de race afin de satisfaire ses besoins nutritionnels. D’un point de vue de la quantité, vous définirez sa ration en fonction de son poids et de son activité physique.

A découvrir également : Les pièges à éviter dans l'éducation canine : conseils pratiques pour un dressage réussi

Vous ne devrez pas laisser votre compagnon sans lui avoir donné sa ration et attendre votre retour du travail (aboiement excessif, frustration). De même, avant de l’adopter, songez à prendre des mesures en ce qui concerne sa sécurité. Il est possible d’installer une cage ou des barrières afin d’éviter que le chien quitte la maison et n’y soit pas à votre retour.

Par ailleurs, il est possible de confier la mission de le nourrir à vos voisins, un colocataire ou vos enfants. L’autre possibilité est de solliciter les services d’un professionnel pour s’occuper de votre compagnon jusqu’au soir. Il se chargera de lui procurer sa ration et lui évitera, par ricochet, la solitude.

A lire en complément : Conseils pour faciliter l'adaptation de votre chien à un nouvel environnement

Choisir une race du chien en adéquation avec votre mode de vie

Si vous avez un travail et que vous comptez prendre un chien, il est recommandé de vérifier la race à laquelle il appartient. En réalité, il y a certaines espèces de cet animal qui ne supportent pas la solitude ni l’absence de leur maître. Ces catégories de chien sont très attachantes, assez sociables et ne sont pas prédisposées à rester seules sans une présence humaine.

L’idéal serait de prendre un chien parmi une race connue pour mieux accepter l’absence de son maître. Ces espèces sont réputées pour leur fort caractère et leur côté indépendant, elles s’adaptent à la situation professionnelle et familiale de leur propriétaire. Elles savent faire preuve de patience et vous conviendront particulièrement si vous travaillez à temps complet.

Combler le manque d’attention dès que possible

Un chien, quelle que soit sa race, a besoin de beaucoup d’attention, surtout de la part de son maître. Si ce dernier a des obligations professionnelles à assumer, il est amené à combler le manque dès que l’occasion se présente. Vu que vous passez peu de temps à la maison, mettez à profit les week-ends, les soirées ou les quelques instants que vous restez chez vous pour rattraper le retard.

C’est le moment d’assurer les promenades et d’initier une activité physique afin de satisfaire ses besoins physiologiques. Il faudra aussi lui faire des câlins, nettoyer son pelage et songer à être aux petits soins avec lui.

Vous l’aurez compris, le but est de passer des moments avec votre chien en vue de développer et de renforcer la complicité entre vous. C’est une technique qui permet d’assumer les responsabilités du travail et celles animalières et d’être présent dans la vie du chien. Organisez votre temps en utilisant la méthode simple et pratique des 3×15 minutes. Elle consiste à passer un quart d’heure avec l’animal, matin (avant le départ), midi (à la pause si le bureau est proche de la maison) et soir.

Opter pour d’autres solutions

En dehors des éléments susmentionnés, vous pouvez également faire recours à d’autres options pour adopter un chien si vous avez un travail. Dans un premier temps, il faudra penser à occuper l’animal pendant votre absence de la maison. Vous pouvez acheter des jouets dans une boutique en ligne pour qu’il ait à sa disposition de quoi ne pas s’ennuyer.

Grâce à cette astuce, il va développer moins de frustrations à cause de sa solitude. Ensuite, vous pouvez amener votre compagnon sur votre lieu de travail. Bien évidemment, c’est une solution à étudier selon le règlement intérieur de votre entreprise ou avec l’accord de votre employeur. Pour rappel, aucune loi n’interdit d’amener un chien dans un bureau, sauf pour certains métiers et des raisons d’ordre public ou d’hygiène. Si cette option est faisable, alors n’oubliez pas de bien éduquer votre compagnon en matière de propreté, surtout pour faire ses besoins.

Par ailleurs, il est recommandé de préparer votre chien, et ce, dès son adoption, à vivre votre absence. Concentrez son dressage sur cet aspect grâce à une éducation positive qui renforce sa capacité d’adaptation.

S’intéresser à la formation et à l’éducation du chien pour faciliter son intégration

Pour faciliter l’intégration de votre chien dans votre foyer et améliorer sa qualité de vie en général, pensez à bien vous intéresser à sa formation et son éducation. Si vous n’êtes pas expert en la matière, il peut être utile de suivre des cours auprès d’un professionnel du dressage canin.

La formation permettra notamment d’apprendre les bonnes pratiques pour communiquer avec votre animal et le comprendre. Elle permettra aussi d’éduquer votre chien aux règles élémentaires telles que la propreté ou le rappel. Même si vous êtes absent durant une grande partie de la journée, vous pouvez avoir confiance que votre compagnon sera bien élevé et qu’il respectera les consignes que vous lui avez apprises.

Sachez aussi qu’une bonne éducation du chien est bénéfique non seulement pour lui, mais aussi pour son entourage : vos voisins ne seront pas dérangés par ses aboiements intempestifs ni importunés par ses fugues récurrentes ! Investir dans un dressage professionnel peut se révéler particulièrement avantageux sur tous les plans.

Prévoir un budget pour les frais vétérinaires et les équipements nécessaires au bien-être du chien

En plus de l’investissement en temps et en énergie que représente l’adoption d’un chien, il faut prévoir un budget pour couvrir les frais vétérinaires ainsi que les équipements nécessaires pour son bien-être. Effectivement, le coût des soins vétérinaires peut rapidement s’avérer élevé si votre compagnon tombe malade ou se blesse.

Prévoyez donc une enveloppe budgétaire suffisante pour les vaccins annuels, la stérilisation/castration si nécessaire et les soins courants tels que le traitement antiparasitaire régulier. N’oubliez pas aussi de prendre en compte ses repas quotidiens, ses accessoires (paniers, jouets…) ainsi que les frais liés à sa pension lors de vos absences prolongées.

Toutefois, ne cherchez pas à faire des économies sur la santé ou le bien-être de votre animal : privilégiez toujours la qualité aux bas prix. Pour trouver une bonne assurance-vie animale ou choisir une clinique vétérinaire professionnelle proche de chez vous, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’autres propriétaires d’animaux domestiques et à comparer différents prestataires avant toute prise de décision.